Mon parcours

478W0305_1 2

Après une éducation et des études musicales classiques et d’une famille musicienne, je décide de m’orienter vers la pédagogie. Diplômée d’Etat, j’ai enseigné dans plusieurs institutions publiques : Associations loi 1901, écoles de musique, Conservatoires à Rayonnement Intercommunal, Conservatoires à Rayonnement Intercommunal, au Conservatoire à Rayonnement Régional de Créteil. J’enseigne aujourd’hui le violon et l’alto à l’école de musique de Paray-Vieille-Poste (91) et suis auto-entrepreneur de la technique Frédérick-Matthias Alexander.

Lors de mes études, j’ai pu profiter d’une magnifique formation aux « Métiers de l’Orchestre » dans le cadre du Conservatoire National de Région de Nantes avec Charles Frey qui m’amène à pratiquer régulièrement comme musicienne d’orchestre : pendant quelques années comme supplémentaire à l’Orchestre National des Pays de Loire puis dans diverses formations d’Ile-de-France, avec l’Ensemble Arcangelo, avec l’ensemble à cordes des Musiciens d’Oses d’Etampes, ou encore l’ensemble Ecce Cantus au profit des soins palliatifs.

En parallèle, ma recherche personnelle sur l’équilibre « corps et instrument » m’amène à une pratique régulière de la technique Alexander.
Très intéressée par cette méthode qui me fait découvrir une autre manière de m’utiliser, avec et sans instrument, et observant les bienfaits et progrès pour moi-même et chez la majorité de mes élèves, je décide d’approfondir très sérieusement ma recherche à l’Ecole de Technique Alexander pour Professeurs (Etapp) et obtiens le diplôme de cet établissement ainsi que celui de l’Association Française des Professeurs de Technique Alexander® (Apta).

Aujourd’hui, je partage mon activité professionnelle entre l’enseignement musical et les cours de technique Alexander, combinant la pédagogie instrumentale et la recherche d’un meilleur « usage de soi » auprès des élèves qui se confient à moi.
Je travaille la technique Alexander aussi bien avec les personnes musiciennes (amateurs, étudiants et professionnels), que non-musiciennes, de tous horizons, enfants, adolescents et adultes.